La grande brochette tourne sur son axe, verticalement, dans des dimensions qui dialoguent avec notre propre corps. Serait-ce un semblable qui exécute une dernière danse macabre ? Nudité des nudités, la chair dévêtue de sa peau offre une vision de l’être façon bouchère.

Qu’est-ce qu’on va bien pouvoir se mettre sous la dent interroge Lascaux ? Bien des victuailles ! répond Nature Morte. Le spectacle pictural, fruit des entrailles, a su conjuguer nourriture et vanité, célébrer les problématiques d’une vie d’Homme en somme. Comme l’artiste, le mangeur tient – malgré lui – une démarche. C’est ce qu’il y a de propre à chacun : la philosophie de ce que doit être un repas, une cuisine. Vanité des temps modernes, Kébab du passé opère une révolution, un tour sur soi, et se dévoile sous toutes ses coutures.

Kébab du passé – vidéo en boucle – film muet – HD – 2015 Effets spéciaux par Lucas Linares

Vue de l’exposition Sômaticoste – galerie La Jetée – Marseille

Cette vidéo est un dispositif employé lors d’installation comme ce fut le cas pour La Grotte. Sa destination varie selon les projets et son sens s’exacerbe en fonction de son environnement.