Mine de plomb, Fusain et marker sur papier, 3 rouleaux de chacun 1 x 10 m – 2013

Vue du DFAP – Diplôme de Fierté Artistique Provisoire – 5ème année Beaux-arts de Marseille

Ceux qui y passent le savent, il faut savoir s’adresser avec tact à l’institution, lui témoigner quelques signes de reconnaissance. Hommage aux Beaux-Arts fait ce travail en exposant les exercices d’un élève irrévérencieux. Fiction scolaire, lettre ouverte aux pédagogues, de grands rouleaux s’élancent et arborent des dessins de têtes ainsi que les corrections cinglantes d’un enseignant peu commode, les critiques sont aussi sèches que les portraits-pénis qu’elles ciblent. S’installe un dialogue de sourds aux relents d’orgueil et de cynisme. La racine du mot cynisme proviendrait d’ailleurs du grec ancien kuôn qui signifie chien. Une notion canine qui m’intéresse sous sa forme sauvage et indomptée, potentiellement contestataire et libertaire vis-à-vis des puissants et de la société en général. Par la transgression, l’ironie et une certaine posture au quotidien, les cyniques de l’antiquité prétendaient à devenir vertueux.